Tout est dit dans le titre ! Ça paraît bête dit comme ça, mais je suis une vraie droguée/toxico/camée de sucre depuis des années, en particulier les bonbons. Malade, fatiguée ou même après un énorme repas, impossible de ne pas avoir ma dose quotidienne de bonbecs. Quand je dis dose je ne parle pas de 3 petits dragibus, je parle du gros paquet XXL !!

Je ne m’en étais jamais préoccupée avant car ça n’avait aucun impact sur moi. Et bim ! C’est arrivé comme un cheveux sur la soupe ! Prise de poids, la moitié de mes pantalons qui ne me vont plus, peau d’orange et le naturopathe qui me dit que j’ai un taux trop élevé de sucre en me parlant de diabète et de problèmes cardio-vasculaires. A ce moment-là, le déclic vient forcément.

J’ai donc commencé une cure anti-sucre en lisant tous les conseils sur internet pour passer l’envie de grignoter : boire de l’eau, manger des pommes, boire du thé, manger des chewing-gum, etc. Bon en vrai on le sait hein, les conseils Top Santé de Martine, ça ne marche pas !

J’ai donc « tout simplement » arrêté avec comme seul remède ma volonté d’acier. Les doigts dans l’nez ! Kiddiiiiing ! Je n’aurais pas pensé qu’un sevrage au sucre serait si compliqué à gérer… Arrêter de manger des bonbecs, se passer de sucre, c’est super dur !!! Surtout le soir ! J’étais très nerveuse, je n’arrivais plus à dormir, j’avais la sensation d’étouffer tellement j’avais envie de sucre. Je vous jure, j’avais l’impression d’être une droguée en manque !Et puis en surfant sur Internet, j’ai remarqué qu’on était des milliers à avoir cette addiction. Je suis tombée sur des études qui disent que le sucre est plus addictif que la cocaïne!

Comment faire ? Malheureusement il n’y a pas de remède miracle à part résister contre ses pulsions. Je me suis sentie dans cet état de dépendance pendant environ 2 semaines, je ne pensais qu’à bouffer, bouffer et re-bouffer des conneries !

Cependant certaines choses m’ont vraiment aidée :

Le sport : je me suis inscrite à la gym suédoise et après chaque cours, je me suis sentie comme « nettoyée », avec uniquement l’envie de choses saines. Mais là c’est l’alerte rouge car mon abonnement à la gym suédoise s’est terminé !!! 😱

Homéopathie : mon naturopathe m’a donné un complément alimentaire à base de chrome. Je n’ai pas vu son efficacité tout de suite mais petit à petit ça a diminué voire coupé mon envie de sucre !

Habitudes alimentaires : J’ai changé ma routine alimentaire. Je n’achète plus de bonbons (enfin presque^^) et je cuisine de plus en plus moi-même en achetant des bons produits. Bree Van de Kamp in DA PLACE !
Pour moi, les céréales « gourmandes » type muesli mais de super qualité (sucrées au sirop d’érable, miel etc et pas sirop de glucose etc Kellogg’s) avec des sucres lents très nutritifs marchent très bien, et les « petits repas » de fruits entre les vrais repas.
J’ai ma dose de sucre, mais naturels. Sincèrement si j’en mange un peu et que j’attends 10 min, l’envie de gâteaux et bonbons à disparu 🙂

Maintenant que toute cette période est passée, c’est plus simple de  gérer ma consommation de sucre. Je ne vous cache pas qu’il m’arrive encore quelques fois de me goinfrer mais beaucoup moins et comme mon corps est moins accro au sucre, je supporte moins les orgies de mal bouffe.

Sans vouloir être complotiste, je trouve que toute cette industrie est en train de mener une grosse offensive pour tenter par tous les moyens de nous faire manger n’importe quoi ! J’avais d’ailleurs adoré le reportage d’Elise Lucet (que je vous invite à regarder !) dans Cash Investigation qui se confrontait à ce problème en expliquant qu’il y avait du sucre partout !!

Ça va paraitre très niais dit comme ça mais j’ai vraiment envie d’avoir une alimentation saine. Plus le temps passe, plus je me sens éco responsable, je privilégie les petits producteurs, les commerces de proximité, j’achète des légumes et des fruits de saison, je cuisine de plus en plus,… Aujourd’hui l’idée de manger tout et n’importe quoi me dégoute un peu !

Et vous, ça se passe comment niveau alimentation ??

sucre