Uber-storie

uber

Ce jour-là, j’étais à Montorgueil, dans mon ancien appart’, car il va être mis en location et j’avais quelques petites choses à y voir (Morgane, avoue que tu y as entassé une tonne une tonne de truc à la cave que t’es obligé d’enlever maintenant ^^). Je vous en avait parlé en storie insta d’ailleurs.
Par la même occaz, j’en ai profité pour voir mon amie Annick qui était dans le coin. Une fois les photos dans la boite, je remonte à l’appart, et tout en rangeant mes affaires et je commande mon Uber pool.

A peine commandé, il m’indique qu’il arrive dans 1 min. QUOI ?!! Une minute ?
J’avais des affaires étalées partout ! Le japonais du midi que je n’avais pas rangé… la CATA ! Je vous laisse imaginer le tableau !
Dans la précipitation du rangement express, mes affaires ne rentraient plus dans mon sac et je me renverse le reste de sauce sucrée sur mon pantalon!  Je descends donc telle une manouche avec mon gros sac de voyage, la poubelle du japonais et un jean, deux pulls et une paire de baskets dans les mains.

uber-1

J’arrive en bas en age !! Personne. 1 minute, 3 minutes, 5 minutes… Bon, j’appelle mon Uber « Oui oui Madame je suis Place des Victoires »( 50mètres de l’endroit où j’étais). J’attends encore. Je lui laisse le bénéfice du doute, la rue est complètement bouché… 10 minutes plus tard je le rappelle «  Madame, je suis arrivé depuis tout à l’heure » Heuuu mec, tu ne te moquerais pas un peu de moi par hasard ??
Bref, on finit par se trouver. Il n’était pas au bon numéro évidement !

J’ouvre à peine la porte de la voiture, que mes 2 colocataires d’Uber (Les 2 autres personnes qui sont avec moi, vu que c’est un Uber pool) me sautent dessus et ne voulaient plus que mon chauffeur me prenne à cause de « mon » retard ! En même temps, Annick qui était avec moi, me fait la blague de « t’as perdu une chaussure en plein milieu de la rue » ! Le fou rire nerveux que j’ai eu…

Donc nous déposons les 2 petites pestes à leur destination dans une ambiance gla-ciale! Une fois seule avec Moundir, je sens qu’il veut me taper la discut’. Il me raconte qu’il vient de divorcer et qu’il vient de commencer ce job.
– Super, je peux faire une mini sieste maintenant ? – Apparemment non !

Il me fait la convers sur le périph, et me dit que cette situation avec les 2 autres filles  l’a beaucoup stressé. J’ai tellement envie de lui sortir « c’est l’jeu ma pauvre Lucette »! Mais je la joue fine psychologue en lui expliquant que quelque soit le boulot, on se retrouve toujours confronté a ce type de situation.
Il continue de me parler de la pluie et du beau temps (enfin surtout de la pluie), de son divorce ,.. . Je ne trouve pas mieux que de lui répondre avec la bonne phrase du: « Mieux vaut être seul que mal accompagné … »

A quelques minutes de l’arrivée, il me reparle du stress du début avec les 2 filles. Quel rabat-joie ce Moundir! Et là il me sort « J’irai bien me prendre un café pour me détendre un peu ». Oui Oui mais tout seul ton café hein ! Heureusement, j’arrive devant chez moi et mon téléphone sonne ! La bonne excuse pour s’extirper de mon uber tout en délicatesse ^^

A chaque Uber sa storie…

A très vite pour de nouvelles aventures !!! <3 <3

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *